Un aperçu des différents réseaux informatiques.

Un réseau informatique ou plus simplement un réseau fait référence à un nombre quelconque de systèmes informatiques indépendants qui sont reliés entre eux pour que l’échange de données soit réalisable. Pour cela, en plus d’une connexion physique, il doit aussi exister une connexion logique des systèmes en réseau. Cette dernière est produite par des protocoles réseau spécifiques comme par exemple le protocole TCP (Transmission Control Protocol, littéralement protocole de contrôle de transmissions). Même seulement deux ordinateurs reliés entre eux peuvent être considérés comme un réseau.

Les réseaux sont mis en place dans le but notamment de transférer des données d’un système à un autre ou de fournir des ressources partagées comme par exemple les serveurs, les bases de données ou une imprimante sur le réseau. Il est possible selon la taille et la portée du réseau informatique de différencier et de catégoriser les réseaux. Voici ci-dessous les principales catégories de réseaux informatiques :

  • Personal Area Network (PAN) ou réseau personnel
  • Local Area Network (LAN) ou réseau local
  • Metropolitan Area Network (MAN) ou réseau métropolitain
  • Wide Area Network (WAN) ou réseau étendu
  • Global Area Network (GAN) ou réseau global
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est reseaux.jpg.

La connexion physique qui relie ces types de réseau peut être câblée (filaire) ou bien réalisée à l’aide de la technologie sans fil. Bien souvent les réseaux de communication physique constituent le fondement de plusieurs réseaux logiques, appelés VPN (Virtuel Private Network, ou réseau privé virtuel en français). Ceux-ci utilisent un moyen de transmission physique commun, par exemple un câble de fibre optique et, lors du transfert des données, sont assignés à des réseaux virtuels logiquement différents au moyen d’un logiciel de VPN créant un tunnel (ou logiciel de tunneling).

Chaque type de réseau a été développé pour des domaines d’application spécifiques, un réseau est basé sur des techniques et des normes propres apportant différents avantages et limites.